« Puisse la Lumière Divine éveiller et purifier mon cœur, et apporter l’illumination à tous les êtres »

1) Nous croyons en une conscience unique, heureuse et éternelle, Satchidanandam, qui imprègne tout l’univers, l’unifiant ainsi que toutes les créatures en un lien de service mutuel. Cette conscience bienheureuse est la réalité sous-jacente de toute existence ; elle précède à la manifestation même de l’univers.

2) Nous croyons que le devoir le plus élevé de l’homme est de se réaliser en tant qu’expression de l’omniprésent Satchidanandam.

3) Nous embrassons le chemin de cette réalisation du Soi, avant tout, par le silence intérieur de la communion quotidienne avec le Soi infini.

4) Nous embrassons, pour nous-mêmes, le besoin de donner corps à cette réalisation dans nos propres vies en accomplissant quotidiennement au moins un acte spécifique, conscient et personnellement choisi, de service envers nos semblables.

5) Nous embrassons – encore une fois pour nous-mêmes, car nous ne cherchons pas à imposer notre compréhension aux autres – le besoin d’honorer tout le monde, amis ou ennemis autoproclamés,  comme manifestations de l’éternel Satchidanandam, et de voir en eux nos frères et sœurs dans la Conscience Suprême, qui est nommée de différentes manières : Dieu, Ishwara, Allah ou Jéhovah. Nous reconnaissons tous les noms de cet Être Suprême comme désignant notre unique et commun Progéniteur.

6) Nous embrassons le besoin d’offrir en retour à notre Source Suprême, en abandonnant tout attachement et identité limitante, à travers nos actes de service envers les autres.

7) Nous cherchons comme objectif principal dans la vie l’état d’union réelle et consciente avec Satchidanandam.

8) Nous aspirons à faire de nos vies des œuvres d’art, que ce soit à travers la musique, les arts visuels, ou les actes simples de notre existence quotidienne, en vue d’exprimer la félicité qui est latente en notre soi profond.

9) Nous cherchons à faire de toutes nos pensées et actions un rayonnement vers extérieur du centre de notre être, et à ne pas nous permettre de devenir des reflets superficiels des pensées et des actions des autres.

10) Nous ne cherchons jamais à convertir qui que ce soit à notre cause particulière si ce n’est, dans l’amour, à inspirer à tous le désir de recouvrer la félicité de leur être propre.

11) Nous recherchons la fraternité avec ceux qui souhaitent nous rejoindre dans ce travail d’amour pour l’élévation universelle. Ainsi, par l’union de nos efforts, notre espoir est de partager l’inspiration avec une efficacité toujours plus grande.

12) Que d’autres se joignent à nous consciemment ou non dans ce travail, nous reconnaissons que tous les êtres humains, chacun individuellement, servent le Dessein Éternel par le simple fait de leur recherche, dans l’ignorance ou la sagesse, de la félicité de leur être propre. Nous ne condamnons donc personne pour des idées qui peuvent être différentes des nôtres, mais nous embrassons tous les êtres comme des compagnons chercheurs de la Félicité Ultime.

13) Nous reconnaissons que la voie de l’Ananda Sangha est principalement intérieure et non extérieure ; qu’elle conduit par la voie universelle de la colonne vertébrale à l’état élevé de communion avec Dieu à ce point du front qui se trouve entre les sourcils. Nous suivons ce chemin en pratiquant quotidiennement, après l’avoir reçue, la science non-sectaire du Kriya Yoga, tel que nommée par son ré-initiateur au XIXe siècle, Yogavatar Lahiri Mahasaya de Varanasi. L’objectif du Kriya Yoga est de retirer l’énergie et la conscience des sens vers la colonne vertébrale, pour ensuite élever cette conscience jusqu’à sa pleine union avec la Réalité Suprême : Satchidanandam.

Ceux qui pratiquent cette science sacrée sont appelés Kriyabans. Les Kriyabans de l’Ananda Sangha portent un respect, rendent un honneur, une révérence particulière à ceux qui ont inspiré la promulgation du Kriya Yoga dans les temps modernes : Jesus Christ, Mahavatar Babaji (qui, comme il en a informé ses proches disciples, était Bhagavan Krishna dans une incarnation précédente), Lahiri Mahasaya, Swami Sri Yukteswar, et Paramhansa Yogananda, ambassadeur du Kriya Yoga en occident et promoteur de l’unité sous-jacente de l’hindouisme, du christianisme et par conséquence de toutes les grandes religions du monde. Les Kriyabans vénèrent les grands saints de toutes les religions, mais accordent une révérence et une obédience particulière à la lignée des gourous dont les vies et les enseignements nous servent de modèles pour façonner nos propres vies.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *